> 

ARTY

Le village le plus ART...Y


PARCOURS DE L’ART VACHE… OU L’ART CONTEMPORAIN « VACHEMENT » ACCESSIBLE !

Unique au monde, évolutif, arty et décalé au possible, le « Parcours de l’Art Vache » permet aux promeneurs d’apprécier les centaines d’oeuvres – peintures et sculptures – installées en permanence un peu partout dans le village, entretenues et régulièrement renouvelées par des artistes professionnels et amateurs du monde entier. Une véritable galerie d’art en plein air, pour une vision nouvelle et décalée du ruminant « star » du Grand-Bornand.

Plan du « Parcours de l’Art Vache » disponible auprès de l’Office de tourisme.

AU CAFÉ DES ARTISTES, UN COUP D’OEIL DANS LE RÉTRO’

Ancien bistrot resté dans son jus et composant un décor on ne peut plus suranné, le Café des Artistes, niché dans les ruelles du vieux village, rouvrira cet été au gré des ateliers d’initiation aux vieux métiers, démonstrations d’artisanat d’art, concours de tartes grand-mère, concerts et autres performances artistiques emmenés par les jeunes artistes du cru réunis au sein du collectif « Melting Paint ». L’occasion rêvée de siroter une limonade de conception locale tout en apprenant les rudiments de la typographie, par exemple, dans un
cadre à l’ambiance unique, théâtral au possible grâce aux fresques du peintre Piero Amoudry intégrées au « Parcours de l’Art Vache » décorant les vieux murs du quartier…
UN TOUR À LA POTERIE MARTIN

Faisant face au Café des Artistes, un atelier discret – verrières aux petits carreaux patinés par les décennies, sol en terre battue, vieux poêle, murs et charpente séculaires – dont le simple fait de pousser la lourde porte laisse augurer d’un beau voyage dans le temps. Celui des maîtres potiers savoyards, dont Edith et Patrick Martin perpétuent l’art en donnant juste ce qu’il faut de noblesse à leurs pièces en terre vernissée… Bols aux motifs traditionnels (pois, oiseaux, décors floraux), pichets, coupes et autres ustensiles encombrent les étagères en bois brut, souvent des planches de séchage du reblochon récupérées à la ferme voisine. Du tournage au vernissage, en passant par l’engobage, qui consiste à teinter l’argile dans la masse avant cuisson, un passage à l’atelier permet de tout savoir du procédé de fabrication de ces objets d’art populaire et naïf ultra-tendance, à la beauté touchante.
CHEZ LE BOURRELIER : DIDIER JOUE LES DURS À… CUIR

Didier Perrillat est un artisan du cru, figure du Grand-Bornand qui perpétue un savoir-faire ancestral avec le travail du cuir, usant d’outils séculaires. Son atelier-boutique est installé dans l’un des plus vieux chalets du Grand-Bornand. Il n’y a pas un champion de ski bornandin qui ne se soit pas vu offrir une cloche à son nom – récompense suprême – sortant de son atelier ! En parfait ambassadeur d’un métier devenu rare – autant que de la belle ouvrage « made in France » – Didier anime, au coin du poêle, des ateliers d’initiation au travail du cuir et contribue par son art – et sa faconde – à la sauvegarde d’un aussi noble que vieux métier. Confection et vente d’objets d’artisanat régional et faits maison (sacs à main et de voyage, ceintures et bracelets, sacoches, jeux traditionnels, etc…).
 


J'ai envie de...


Partageons nos
grandes
expériences
Voir plus de publications
//