Tessa Worley en Bronze en Parallèle aux Mondiaux de Cortina d'Ampezzo !

Mis à jour le 16/02/2021.
 
Après deux podiums cette saison en coupe du monde à Courchevel et Kranjska Gora (Slovénie) puis sa première victoire en Géant depuis 2018 à Kronplatz (Italie), Tessa Worleyquadruple championne du monde de ski alpin et détentrice du Globe de Cristal 2017 en Géant, signe une médaille de bronze sur le Parallèle aux Championnats du monde de Cortina d'Ampezzo (Italie). 

Bravo Tessa ! 

Bio express - Tessa Worley
Ses trois victoires consécutives en géant et une double médaille aux Championnats du monde de Garmisch, en février 2011, ont signé son entrée, fracassante, au firmament des stars du ski français. Il faut dire que Tessa en a sous les spatules. Elle n'a alors que 23 ans, s’impose et en impose du haut de ce mètre cinquante-sept d’énergie, de pugnacité, de fraîcheur et d’un glamour nouveau sous nos latitudes, qui lui vaut d’être surnommée très vite « la puce du Grand-Bo ». Une puce qui rebondit, et plus qu’un peu, en décrochant deux ans plus tard le titre ultime de championne du monde de slalom géant au terme d’une course d’anthologie sur le mur glacé de Schladming (Autriche). Le Grand-Bornand tient dès lors sa légende. De celles, dorées, qui relèvent d’abord d’une histoire personnelle. Si elle n’a « longtemps connu que l’hiver », c’est parce que la petite Tessa a vécu jusqu’à l’âge de 7 ans entre les pistes du Grand-Bornand où sa maman Madeleine est monitrice de ski, et celles de Nouvelle-Zélande, une fois l’été venu. Heureux métissage qui la voit, auréolée depuis d'un double titre de championne du monde de Géant, rêver tout autant d’Australie – « la terre de mon père » - que de la piste mythique de Sölden, sa préférée. Tessa n’a toujours pas fini de tutoyer les sommets...