L'art vache


IL ÉTAIT UNE FOIS L’ART VACHE...

En l’an 2000, Le Grand-Bornand, c’est 2000 habitants, 2000 vaches, des alpages à près de 2000 mètres d’altitude. Alors naturellement, Le Grand-Bornand est devenu LA CAPITALE DE L’ART VACHE !
Imaginez un peu : un village entier qui célèbre la vache : sculptures, peintures, photos, bandes dessinées... un troupeau artistique pour le moins inattendu !
Au gré d’une balade sans début ni fin, retrouvez les oeuvres présentes dans le village ainsi qu’au Chinaillon. Alors, laissez-vous guider !
 

 
Sculpture sur bois réalisée en une semaine à l'occasion de l'édition 2018 du festival Au Bonheur des Mômes, par l'artiste valdôtain Siro Viérin
"Les Arts à Vaches", fresque murale réalisée par l'artiste Pierre Amoudry en 2001.
"Les Yeux dans les Meuhs", fresque murale réalisée par l'artiste Piero en 2002.
"Vache Tour de France", sculpture en métal, réalisée par Le Théatre de la Toupine en 2013.
"La Vache Fontaine", sculpture en résine, réalisée par l'artiste Rémix en 2000.
"Buvez du Lait", fresque murale réalisée par l'artiste Micowel en 2000, rénovée et agrandie par le collectif Melting Paint en 2015, à la manière de Micowel.
"Vachalait-Vachabois", sculpture en bois, réalisée par l'artiste Jean-François Grivet, en 2003.
"La Vache en BD", fresque murale réalisée par l'artiste Hervé Rey, en 2000.
Fresque poncée et teintée, réalisée par Pierre Amoudry en juillet 2018
"Le Cirque des métiers oubliés", fresque murale réalisée par le collectif "Melting Paint, en 2010.
"Les Vaches Ferrailleurs", sculpture en métal, réalisée par l'artiste Nikola Martin en 2004.
Fresque murale participative réalisée par le collectif Melting Paint et 30 peintres amateurs, randonneurs d'un jour, dans le cadre de l'événement "Dimanche PASS montagne", le 26 juillet 2020.
"Vache caribou", sculpture en métal, réalisée par l'artiste Karlito en 2014.
"Quand l'Art Vache rencontre l'Art Catalan", fresque murale réalisée par le collectif Melting Paint en 2009.
"Répression", sculpture en métal, réalisée par Marc Lucchesi, en 2002.